www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

Les lumières de la vallée d'Hessdalen (Norvège) de 1981 à nos jours

 

Hessdalen est une petite vallée longue de 15 km qui est située au centre de la Norvège, à environ 30 km au nord de la ville de Røros, et à 120 km au sud de la ville de Trondheim

 

Elle est peuplée d'environ 150 habitants.

 

 

norvege.jpg

Vallée d'Hasdalen.jpg

 

Depuis 1981, cette vallée est le lieu de nombreuses observations de phénomènes lumineux inexpliqués.

Ainsi entre 1981 et 1984 plusieurs centaines de témoignages furent rapportés. Cette période marqua d'ailleurs l'apogée du phénomène pendant laquelle on dénombrait quelque fois jusqu'à 20 observations par semaine

Actuellement environ une vingtaine d'observations ont encore lieu chaque année.

On peut regrouper les apparitions lumineuses selon deux 2 catégories :     

  1. des lumières clignotantes blanches ou bleu-qui apparaissent généralement haut dans l'air, proche du sommet des montagnes, voire plus haut encore. Leur durée de vie est généralement courte de l'ordre de quelques secondes. Elles peuvent toutefois demeurer visibles jusqu'à une minute mais rarement plus longtemps.

 

  1. des lumières jaunes, avec une lumière rouge au sommet. La lumière rouge peut clignoter.

 

Environ 85 % des observations ont lieu la nuit et 15% sont diurnes.

 

Compte tenu de la fréquence des observations, Hessdalen devient rapidement un lieu stratégique d'étude du phénomène OVNI. Dans ce cadre des campagnes d'analyse sont menées. Elles sont dirigées par des physiciens italiens et français, mais surtout norvégiens des universités environnantes qui profitent de l'été pour y organiser des camps réunissant étudiants et lycéens afin de récolter et analyser des données.

Au terme de ces travaux, plusieurs explications sont avancées.

L'une attribue le phénomène à un processus aérien de combustion incomplète mettant en jeu des nuages de poussière du sol de la vallée contenant du scandium (métal de transition mou, d'aspect blanc argenté que l'on trouve dans quelques rares minéraux en provenance de Scandinavie).

Certaines observations ont été clairement identifiées comme des mauvaises interprétations de corps astronomiques, navettes, lumières de voitures et mirage.

Dernièrement une équipe de scientifiques italiens propose une nouvelle hypothèse comparant la vallée d'Hessdalen à une pile électrique géante générée du fait de sa géologie particulière. Ainsi les phénomènes observés seraient des plasmas froids ou bulles ioniques dont le fonctionnement reste toutefois mal compris.

Cependant, il semble nécessaire de bien distinguer les différents types de phénomènes observables à Hessdalen car chacun est susceptible de disposer de sa propre origine.

En effet les solutions précédemment avancées ne peuvent tout expliquer.

Il faut ainsi souligner que certains scientifiques étudiant les phénomènes ont pu influencer leur comportement à l'aide d'un laser. Alors qu'une de ces lueurs se déplaçait en clignotant à un rythme régulier, il a été observé que l'usage d'un rayon laser permettait de doubler ce rythme. À l'arrêt du laser, le phénomène reprenait son rythme de clignotement initial.

De plus alors que certains des phénomènes sont repérables au radar en même temps qu'ils apparaissent, d'autre fois les radars détectent des phénomènes qui ne sont pas visibles.

Enfin comment expliquer que la pile naturelle d'Hessladen ne se soit activée que depuis 1981 ?

Le mystère reste entier mais les études menées dans ce cadre en Norvège devraient permettre de formidables progrès si elles sont menées avec toute l'impartialité que mérite une approche scientifique.

Les deux vidéos consultables ci-dessous devraient vous permettre d'apprécier le type d'observation possible dans la vallées d'Hessdalen.

 

 



05/11/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 371 autres membres