www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

L'observation d'Antananarivo (ou Tananarive Madagascar)- 1954

 

Signalons que cette observations est l'une des plus énigmatiques qu'elle demeure inexpliquée et enfin qu'elle généra un changement de position de l'état Français par rapport au phénomène OVNI.

Elle présente la caractéristique d'avoir été constatée par des centaines de témoins et ce au-dessus d'une ville déjà assez peuplée à l'époque.

Descriptif : Le 16 août 1954, vers 17h, une boule de lumière verte est observée semblant tomber du ciel avant de disparaitre vers une colline. Les témoins pensent que la boule verte est en fait une météorite qui va percuter le sol et qu'ils vont en percevoir le choc.

Mais une minute plus tard, la boule de lumière réapparaît, elle survole les hauteurs d'Antananarivo, avant de passer au dessus de l'avenue de la Libération (l'une des grandes artères de la ville) devant des centaines de témoins. Elle est considérée se situer entre 50 et 100 mètres du sol. Elle n'émet aucun bruit. Elle se révèle présenter la forme d'une sorte de ballon de rugby métallique précédé d'une lentille verte nettement détachée avec des flammèches s'échappant à l'arrière. Certains témoins diront, par ailleurs, avoir vu un objet métallique suivre cette boule.

L'apparition de cet OVNI se caractérisa par des pannes d'électricité dans les zones survolées mais aussi par le fait que les animaux domestiques semblaient paniqués a son passage.

Après cela, l'engin s'éloigna.

Il fut vu quelques minutes plus tard à 150 km au Nord, où il provoqua une panique dans un troupeau de bétail. Sa vitesse fut alors estimée à 3000 km/h.

Parmi les témoins, figurait Monsieur Edmond Campagnac, directeur technique d'Air France à Antananarivo et pilote. Il estimera la taille de cette boule à 40 mètres de diamètre et sa vitesse à environ 400 km/h.

Certains à l'époque envisagèrent l'hypothèse d'un engin soviétique secret ce qui fut cependant vite rejetée. L'hypothèse sociopsychologique (hystérie collective) n'est pas recevable du fait des centaines de témoins et de deux localisations différentes de la même observation.

Aucune autre explication rationnelle n'a pu être avancée depuis et l'affaire en est restée au même point.

Il faut souligner que c'est cet événement qui motiva Charles de Gaulle à envisager, quelques années plus tard, la création d'un organisme officiel français d'étude des OVNI (projet qui ne fut réalisé qu'en 1977 avec la création du GEPAN).

Cette observation est citée en exemple dans le Rapport COMETA.



05/11/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 346 autres membres