www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

CEFORA - déclassification des dossiers ovni en Argentine - le point

Les ufologues argentins se sont lancé dans une démarche visant à obtenir de leur gouvernement la déclassification des dossiers ovni de leur territoire.

 

Ils ont ainsi créé le Comité pour l'étude du phénomène OVNI en Argentine (CEFORA) structure qui doit permettre de coordonner leur action dans l'objectif d'obtenir l'accès aux donnés détenues par les militaires, les scientifiques, la police, les instances judiciaires et politiques d'Argentine.

 

L'action du CEFORA se fonde en premier lieu sur le principe de liberté d'accès aux informations détenues par les pouvoirs publics. Il souligne que ce droit est reconnu par la Résolution 59 de l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU) adoptée en 1946, ainsi que par l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme (1948), le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (1966) et la Convention américaine relative aux droits de l'homme de 1969.

De plus le CEFORA rappelle que le 3 Décembre 2003, le Journal officiel argentin publiait le décret 1172-1103 dont l'annexe VI - Chapitre 1, article 2, qui réglemente l'accès à l'information publique, et qui donne aux citoyens les outils nécessaires pour demander des renseignements détenus par les organismes qui ont été financés via des subventions privées ou des contributions du secteur public national.

 

En second lieu, le CEFORA souligne qu'en raison de sa complexité, l'étude du phénomène ovni nécessite la participation active de toute la société, à la fois civile et militaire, sans exclusions ce qui nécessite de rendre public les données jusqu'alors secrètes ou réservées.

 

Le premier résultat obtenu fût la tenue, le 20 Septembre dernier d'une audience publique à Rosario, avec des représentants du domaine de l'aéronautique argentine ce qui a permis au CEFORA d'étayer sa demande.

 

Sans attendre le résultat de cette première rencontre, le CEFORA s'est lancé dans une démarche de médiatisation de son action au travers de l'organisation de réunions publiques gratuites dans tout le pays et d'une pétition qui prouvera l'intérêt de l'opinion publique argentine vis à vis de son action.

 

Les éminents  ufologues argentins Silvia Perez Simondini .et Elias Kolev sont à la pointe de cette action qui pourrait permettre de réelles avancées en matière d'étude des ovnis en argentine et dans le monde entier plus généralement.

 

Parlons-ovni qui se montre solidaire de cette démarche ne manquera pas de vous tenir informés de l'évolution de ce dossier.



26/11/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 371 autres membres