www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

Ross 128 b - Cette nouvelle exoplanète porte t'elle la vie ?

Quelle surprise que cette nouvelle découverte astronomique obtenue par l'Observatoire européen austral (ESO) situé au Chili.

 

Dénommée Ross 128 b, c’est une exoplanète qui vient de se dévoiler aux astronomes.

 

Ses caractéristiques font qu'elle dispose d’une masse sensiblement identique à celle de notre planète (seulement 35% plus grande que la Terre).

 

Il en va de même pour sa température de surface qui parait très proche de ce que l'on connaît sur Terre.

 

Située à proximité d'une étoile (la naine rouge Ross 128) de la constellation de la Vierge elle est distante de « seulement » 11 années-lumière de notre système solaire (ce qui représente tout de même plus de 106 000 milliards de kilomètres).

 

Ross 128 b.jpg

 

Détectée par le spectrographe HARPS, installé sur le télescope de 3,6 mètres de l'ESO au Chili, la planète orbite autour de son étoile en près de 10 jours.

 

C’est une bonne prétendante dans la course à la découverte d’exoplanètes capables d’abriter le même système écologique que le notre et donc peut-être le même type de vie.

 

Repérée en bordure de la zone habitable de son étoile elle semble capter 38 % d’énergie lumineuse de plus en provenance de son soleil  que ne le fait notre planète.

 

Xavier Bonfils, astronome du CNRS à l'Observatoire des sciences de l'Univers de Grenoble  précise « Ross 128b est « assez » proche de nous ce qui devrait permettre de mieux l’observer à partir de 2025 au travers du nouveau télescope E-ELT qui est actuellement en construction ».

Lui et son équipe attendent avec impatience la mise en service de ce nouvel équipement.

Ils pourront alors vérifier  si elle possède bien une atmosphère, si la densité de celle-ci est suffisante pour la protéger des rayonnements de son étoile (car elle est située à seulement 7,4 millions de kilomètres de son étoile ce qui représente 20 fois plus près que la Terre du soleil).

 

Dans l’attente, précisons que l’étude de cette planète a débutée en 2005 à l'observatoire de La Silla de l'ESO.

Malheureusement le fait qu’elle ne passe pas devant le disque de son étoile n’a pas rendu simple les études qui la concernaient.

 

Nous qui attendons avec impatience la découverte d’une vie extraterrestre devons-nous croiser les doigts en espérant que cette exoplanète sera la bonne ?

 

Ce n’est pas certain du tout car plusieurs astronomes parlent déjà d’une planète tempérée plutôt que d’une planète située en zone habitable donc …  à suivre.

 

 



16/11/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 346 autres membres