www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

Quand la présence des ovnis est confirmée par les radars

On reproche souvent au phénomène ovni de ne se baser que sur des éléments subjectifs composés la plupart du temps de "simples" observations.

Adopter ce jugment c'est oublier un peu vite que bon nombre de cas ont fait l'objet de confirmations obtenues par l'intermédiaires de radars.

Voici quelques cas qui furent particulièrement médiatisés à leur époque et qui entrent exactement dans cette catégorie.

 

Oldenburg (Allemagne) - 1952

roland hughes.jpg

En 1952 le sergent Roland Hughes revenait à sa base d'une mission de formation en Allemagne.

Soudain il constata qu'un disque d'apparence métallique le suivait.

 

Le sergent a décrira plus tard le disque comme un engin très brillant semblant être fait d'argent et de la taille d'un bombardier Lancaster (environ 30 m de long).

Sa surface était très réfléchissante et absolument sans soudure.

Le disque s'approcha de lui avant de disparaitre à une vitesse phénoménale.

L'objet fut observé par les radars de la RAF et les contrôleurs confirmèrent que l'objet se déplaçait à une vitesse incompatible avec les technologies employées à l'époque.


 

Washington (USA) - 1952.

Entre le 12 et le 29 Juillet 1952, de nombreuses observations sont réalisées à Washington.

L'un des événements les plus médiatisés a lieu le 19.

Ce soir-là, un contrôleur de la circulation aérienne à l'aéroport de Washington détecte sept objets non identifiés  sur son écran radar.

Immédiatement son supérieur vérifie que l'instrumentation n'était pas défectueux.

Quelques instants plus tard un contrôleur dans un autre aéroport confirme le même phénomène qu'il observera également de visu. Il les décriera comme étant des objets de lumière de couleur orange vif.

Un autre contrôleur explique voir un disque orange qui plane au-dessus de l'aéroport.

A ce moment l'écran radar affiche de plus en plus d'objets ce qui pousse les contrôleurs à contacter l'armée de l'air via la base d'Andrews  

Une patrouille d'interception d'école. Les pilotes affirmeront que le radar de leurs avions de chasse aura été brouillé.

La paradoxe fut que certains d'entre eux affirmèrent avoir vu et engagé des "lueurs blanches" alors que d'autres ne signalèrent rien de particulier.

L'explication officielle donnée à ce phénomène fût une inversion de température solution peut convaincante pour le publique et les témoins eux même.

Les images figurant ci-dessous vous le confirmeront


 

 

Mont Kaikoura (Nouvelle-Zélande) - 1978

En 1978, une série d'observations a eu lieu au-dessus des plages du mont Kaikoura en Nouvelle-Zélande.

Le 21 Décembre, l'équipage d'un avion de ligne observe d'étranges lumières qui évoluent autour de leur avion et qui semblent le suivre.

La présence des objets est confirmée par le contrôle aérien de Wellington et de Christchurch. Ils apparaissent aussi sur le radar de bord.

Le 30 Décembre une équipe de télévision Australienne filme de mystérieux objets alors qu'ils sont dans un avion qui vole vers Christchurch.

Une fois de plus la présence des objets est confirmée par les radars dans les deux contrôles aériens.

Un orbe lumineux massif sera aussi observé, il suivra l'avion durant près de 15 minutes.

Cet orbe sera filmé et suivi par radar.

Après ces évènement l'armée de l'air de Nouvelle-Zélande, la police et les scientifiques de l'observatoire Carter unirent leurs efforts dans la cadre d'une enquête pour tenter de trouver une explication à ces évènements.

Le résultat des travaux brillèrent par leur ridicule puisque la conclusion officielle avancée fût qu'il s'agissait de météores , de lumières des bateaux qui péchaient le calmars ou encore de la planète Vénus.

 

Alaska (USA) - 1986

Le 17 Novembre 1986, l'équipage d'un avion cargo japonais (vol 1628) remarque deux objets non identifiés sur leur gauche.

Les deux objets suivent alors l'avion de si près que l'équipage déclare ressentir sur leur visage une chaleur qui semble émaner de la lumière des objets.

Les deux objets disparaissent alors avant qu'un troisième objet, plus grand celui là ne fasse son apparition.

Le contrôle aérien de la FAA remarque alors la présence de l'objet sur leurs radars et demande à l'équipage de changer de cap.

L'ovni continuera de suivre l'avion sur près de 400 km avant de disparaitre à son tour.

 

Bovina (USA) - 1995

Dans la soirée du 25 mai 1995 un avion de ligne qui évolue à une altitude d'environ 12 000 m près de Bovina au Texas doit traverser un orage.

Le copilote remarque soudain un ensemble particulier de scintillements qui semblent comme "s'allumer" en dessous du Boeing 757

bovina.jpg Tous les membres de l'équipage cherchent ce phénomène du regard et ils peuvent alors voir ces feux clignotants qui semblent en fait faire le tour d'un énorme objet de 300 à 400 m de long qui présente la forme d'un cigare.

 

Sur l'instant les pilotes ne constatent rien sur leur radar. Cependant le lendemain les contrôleurs de la NORAD confirmeront que l'objet était bien présent.

À ce jour, l'incident n'est toujours pas résolu.

 

Washington (USA) - 2002.

Le 26 Juillet 2002 un objet inconnu entre dans la zone de vol restreint de Washington.

Des avions d'interception F 16 sont immédiatement envoyés

Arrivés sur zone les pilotes déclarent ne rien voir. Le contrôle aérien confirme lui aussi que l'objet a disparu.

Dans le même temps, dans le Maryland plusieurs témoins voient une lumière bleue qui se déplace rapidement dans le ciel. Ils affirment voir des jets qui poursuivent cette lumière.

Il s'agit en fait de la même affaire et d'un autre groupe d'interception en action. L'objet vol trop vite les jets ne peuvent rien faire.

Bien que l'armée de l'air Américaine cherche à étouffer l'affaire l'événement est relayé par les chaines d'information grâce aux témoins.


 

Campeche (Mexique) - 2004

Le 5 Mars 2004, l'équipage d'un avion de surveillance militaire qui réalise une mission dans le cadre de la  lutte contre le narco-trafique aperçoit trois objets non identifiés sur leur radar.

Comme ils ne voient rien à l'œil nu dans la zone où les objets sont censés être, ils déclenchent leur caméra infrarouge.

Durant les 30 minutes qui suivront ils enregistrent jusqu'à 11 objets non identifiés en mouvement.

Un des objets fut observé alors qu'il se divisait en deux objets différents.

L'équipage fût même pris de panique un court instant quand il constata être encerclé par la flotte d'ovnis.

Au terme de cet évènement le gouvernement mexicain publia tous les détails de l'événement en allant même jusqu'à fournir des images et le contenu audio de l'audition du chef de la mission.


 

Stephenville (USA) - 2008

Le 8 Janvier 2008, des dizaines de résidents de Stephenville voient un objet massif dans le ciel au-dessus de leur ville.

Certains affirment qu'il était de la taille d'un terrain de football tandis que d'autres expliquent que c'était encore plus grand (près de 1km).

Cette observation semble très similaire à celle de Phoenix datant de 1997.

Plusieurs témoins ont affirmé que l'objet s'est déplacé très rapidement.

Certains des témoins (dont l'un est un pilote privé) expliquent que des avions de chasse cherchaient à l'intercepter mais qu'il a alors disparu à une vitesse vertigineuse.

L'événement fût couvert par le journaliste Larry King de CNN

Après avoir passé près de deux semaines a nier les évènements, l'US Air Force fini par expliquer qu'il s'agissait d'avions de chasse qui réalisaient des vols d'entraînement dans la région.

Cela aurait pu être la fin de l'histoire si des rapports radar très détaillée obtenue à partir des travaux de la FAA  permirent de constater qu'un très grand objet avait bel et bien évolué dans le ciel de Stephenville ce jour là et que des avions avaient réellement cherché à l'approcher.





06/10/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 346 autres membres