www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

Rencontre du trois!ème type !

2 appréciations
Hors-ligne
Une chose me surprend dans la majorité des témoignages de rencontre avec un ovni ou plus encore, avec un être venu d'un autre monde.
Dans pratiquement tout les cas la, ou les personnes sont terrifiées par cette expérience et en garde un traumatisme à plus ou mois long terme.

Je n'ai encore jamais vue une réaction de fascination, d'émerveillement face à ses phénomènes rien qu'à l'idée que les chanceux qui y sont confrontés, ont à faire à une civilisation nettement supérieure à la nôtre et apparement pas hostile.
Personnellement, je ne peux pas affirmer de ma réaction face à un tel évènement, mais nous sommes des passionnés sur le sujet..., alors ???  
Si l'univers est sans limite, alors la vie l'est aussi !

2 appréciations
Hors-ligne
Salut, merci pour ta question parce que je me la suis moi même posé à plusieurs reprise et selon moi, la réaction dépend de 2 critères.
Le premier c'est l'instinct de survie, qu'on le veuille ou non c'est lui qui dicte toutes nos réaction, notre instinct de conservation, qui nous pousse a fuir devant un chien, alors devant un extraterrestre je ne t'en parle pas.
Le deuxième critère c'est celui de "l'inquiétante étrangeté" (c'est pas de moi c'est de Freud) ou l’émergence dans notre quotidien de quelque chose qui n'est ABSOLUMENT PAS NORMAL (et j'insiste bien là dessus). Pour quelqu'un comme toi, moi ou un autres chasseur d'ovni, rencontrer un extraterrestre c'est un peu le saint graal, nous serions probablement intimidé par cette rencontre mais sans plus, car nous le voulons, mais pour quelqu'un qui n'a rien demandé, ce retrouver face à ça, je te laisse imaginer les dégats que ça peut causer, c'est un peu comme se retrouver face à une apparition divine ou démoniaque, d'abord on comprend pas, puis on se demande si on est pas devenu dingue, puis on réalise et on flippe a mort

4 appréciations
Hors-ligne
Oui Freud a bel et bien eu recours à cette expression "d'inquiétante étrangeté"...


2 appréciations
Hors-ligne
Merci pour vos réponses très intéressantes.
Pour compléter le sujet, j'ajouterais qu'une grande majorité de personnes ont la conviction que nous sommes seuls dans l'univers par croyance, par ignorance, ou autres raisons.
Raisons qui motivent une réaction de traumatisme dans la plupart des cas rencontrés, à mon avis !  
Si l'univers est sans limite, alors la vie l'est aussi !

4 appréciations
Hors-ligne
Pour moi il y a deux types de "peur" dans ce cas : celle, très naturelle, qui est liée à la peur de l'inconnu, de ce qui peut représenter un danger potentiel; c'est une peur archaïque, et elle est atavique. Et il y a cette autre peur, plus culturelle, qui est liée aux repères scientifiques; la mémoire collective nous a placé au centre de l'univers dès les premiers temps de l'ère chrétienne, et comme l'avait justement mentionné notre cher Sigmund (encore lui !) ce fut une deuxième blessure narcissique infligée à l'humanité !

Mais en général c'est vraiment cette angoisse de l'inconnu, de ce qui ne peut être compris, ou contrôlé. Pourquoi les gens ont-ils peur des volcans ou des fantômes ? Pour les mêmes raisons ! Ce qui est potentiellement incontrôlable et dangereux déclenche l'angoisse. Ce qui bien évidemment ne signifie pas que les extraterrestres (s'ils existent) soient dangereux.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Discussions générales.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 333 autres membres