www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

Le black Knight (ou chevalier noir)

36 appréciations
Hors-ligne
Si mes sources sont correctes, voici l'historique de ce phénomène :
1899 - Nicolas Tesla aurait réussi à capter un signal radio répétitif qu'il pense provenir de de l'espace, il l'annonce pbliquement au travers d'une conférence.
Dans les années 1920 - les opérateurs de radio amateur HAM reçoivent ce même signal. Ensuite des scientifiques d'Oslo en Norvège réalisent des expérimentations sur les transmissions radio en ondes courtes. Dans ce cadre ils commencent à capter un LDE (Long Delay Echo) phénomène qui n'est pas bien expliqué
1954 - Des journaux (dont le "St. Louis Post Dispatch" et le "San Francisco Examiner") font état d'une annonce de l'US Air Force (par le biais du major Donald Keyhoe) qui précise que deux satellites ont été repérés en orbite autour de la Terre. A cette époque aucune nation n'avait la capacité de les lancer.
Il semble bien que le chevalier noir venait d'être détecté.
1958 - La société d'aéronautique Lockheed enregistre le 26 novembre un signal télémétrique inhabituel et non identifié. Ce phénomène dure plus de dix minutes. Il est capté sur la fréquence de 20.003 mégacycles. Lockheed précise que ces signaux s'apparentent aux signaux télémétriques de Spoutnik I (qui sera lancé un mois plus tard)
1959 - Le 1ier Février, à 4 reprises, de nouveaux signaux inconnus sont captés par l’observatoire allemand de Bochum sur 20.004 mégacycles. Ces signaux correspondaient à la transmission des lettres « AAL » émises pendant une durée de 0,6 seconde à des intervalles de 0,3 à 0,4 seconde.
Dans la nuit du 02 février, de mystérieux signaux radiophoniques sont captés par le Centre de Micro-ondes de Florence en Italie.
1960 - L'US-Navy annonce avoir repéré un satellite dont la masse est estimée à 15 tonnes. A l'époque les masses satellisées étaient de l’ordre de 1,5 tonnes par l'URSS et 0,5 tonne par les USA. Ce satellite se distinguait aussi par sa furtivité, il était en effet invisible à l’observation optique. La seule explication pour expliquer cette énigme était de penser qu’il devait être peint en noir.
1961 - Pour changer, les USA veulent jouer aux apprentis sorciers même si cela doit compromettre gravement la radioastronomie pour plusieurs ... siècles. En effet quelques grands stratèges militaires avec l'approbation du gouvernement US décident de faire placer en orbite autour de la Terre une couronne d’aiguilles de cuivre. Le rôle de ces millions d’aiguilles étant de renvoyer sur Terre les signaux radio et de faciliter les communications militaires. Le satellite sera bien envoyé et les aiguilles répandues mais elles seront comme aspirées par un ovni qui pourrait être le chevalier noir. Une seconde opération du même type sera réalisé avec le même effet ou la même réaction du chevalier noir.
1963 - L'astronaute Gordon Cooper rapporte avoir vu un ovni verdâtre lors de sa 15ème orbite à bord de Mercury 9. A Muchea près de Perth en Australie ou l'on suit la mission près de 100 autres personnes seront témoins de cet évènement. Néanmoins l'explication officielle qui sera donnée plus tard consistera à expliquer que l'électronique de Cooper était défaillante et qu'il respirait trop de CO 2 ce qui lui aurait provoqué hallucinations (la Nasa ne manque décidément pas d'imagination).
1973 - Le chercheur écossais Duncan Lunan décide de reprendre l'analyse des données captées par les scientifiques norvégiens en 1920. Il découvre que ces éléments correspondent à une carte céleste qui abouti à Epsilon Bootis une étoile double de la constellation du Bouvier. Pour Lunan ce message date de 12 600 ans.
1998 - Les astronautes à bord de la navette spatiale photographient un étrange ovni noir. Les images d'abord mises à la disposition du public sur le site de la NASA sont retirées puis reproposées avec précision qu'il ne s'agit que de débris spatiaux. Pourtant sans équivoque et de haute qualité elle semblent bien montrer un vaisseau spatial qui pourrait être le chevalier noir.

Je garde le meilleur pour la fin, en 1980 un membre de notre forum (il me dira si je me trompe) a lui même observé le 30 avril vers 22h30 pendant environ 2 minutes cet étrange satellite, expérience qui l’amènera à conclure à son origine extra-terrestre.

Voilà, sans avoir été exhaustif et très précis je crois tout de même avoir tracé un premier bilan de ce phénomène.

Maintenant, je vais jouer les sceptiques (ce que j'arrive bien à faire parfois), ou tout du moins solliciter quelques explications complémentaires.

En 1954 on avait repéré deux satellites, en aurait on perdu un depuis ?

Que sont devenus les signaux captés en 1958 et 1959, sont ils stockés quelque part ? pourquoi ne sont ils pas réétudiés ?

Comment Duncan Lunan a t'il pu conclure que les signaux reçus en 1920 et analysés en 1973 dataient de 12 600 ans ?

Avez vous les réponses ou des idées ?


Dernière modification le 24-04-2014 à 10:58:51

Dernière modification le 24-04-2014 à 10:59:03

Dernière modification le 24-04-2014 à 11:00:26
Administrateur du blog

4 appréciations
Hors-ligne
D'ou proviennent les 2 photos du chevalier noir qui sont sur le site ?

36 appréciations
Hors-ligne
Bonjour
ce sont des images de la Nasa.
Malheureusement elles ne figurent plus sur leur site.
uof
Administrateur du blog

2 appréciations
Hors-ligne
Bonjour
Je vais donner simplement des avis aux questions que vous posez.
Question 2 : J' ai pris un dico anglais et noté la première définition de chaque lettre A A L.
A : to get from A to B = aller d' un point à un autre
A :        d°         A to A= stationnaire
L : L-plate = plaque apposée sur une voiture pour signaler que le conducteur est en conduite accompagnée.

Autre avis sur ces lettres : A=1  A=1  L=12 ?
                 d°                     : A=Aérospatial    A=Aéronef    L=en conduite accompagnée
                                                                                             L= (land) terre

Mais on pourrait donner plein de définitions. On ne s' en sortirai plus.
Quant à la non réétude des signaux, omerta ?

Question 3 : peut-être que Duncan Lunan a-t-il pris en compte la distance d' Epsilon Bootis par rapport à la terre et a calculer le temps que mettraient les signaux pour nous parvenir.

Pour ma part je pense que le Chevalier Noir n' est pas des débris spatiaux et fera encore parler de lui pendant très très longtemps.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Discussions générales.

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 333 autres membres