www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

Etude du phénomène - Et si l’astéroïde Oumuamua était une sonde extraterrestre ?

Surprenant de part sa forme longiligne l’astéroïde Oumuamua (« le messager » en langue hawaïenne) attire l’attention de nombreux  scientifiques.

 

Il faut bien avouer que ce n’est pas tous les jours que l’on a l’occasion de voir de près un objet sidéral provenant d’un autre monde, ce serait même la première fois.

C’est d’ailleurs si surprenant qu’une question semble intriguer certains chercheurs qui se demandent s’il ne pourrait pas s’agir d’une sonde interplanétaire lancée pour explorer d’autres mondes.

 

Le Seti prend cette hypothèse particulièrement au sérieux et a décidé d’enquêter pour connaitre la vérité à ce sujet.

 

Il faut dire que nous, les humains, sommes  particulièrement bruyants et que depuis près de 90 ans nous envoyons dans l’espace à la vitesse de la lumières des ondes qui prouvent notre existence à qui voudrait le savoir.

 

Oumuamua 1.jpg

 

Alors, et si ce mystérieux objet d’apparence rocheuse et allongé comme un cigare qui a été détecté en Octobre dernier n’était rien d’autre qu’une sonde envoyée pour confirmer notre présence dans ce système solaire .

Si tel est le cas, mieux vaudrait le savoir pour se préparer au prochain contact qui pourrait être d’un acabit.

 

Le lundi 20 novembre, des astronomes ont confirmé qu’il s’agit d’un astéroïde qui est Oumuamua.

Ils ont aussi expliqué qu’il ne s’est pas formé dans notre système solaire comme ceux qui jusque-là, avaient été observés sans pouvoir expliquer sa forme si particulière ne ressemble à aucun autre.

 

Le Seti s’est saisi de cette interrogation et pour savoir s’il ne s’girait pas tout simplement d’une sonde intersidérale certains des scientifiques de cette organisation ont décidé d’écouter l’astéroïde grâce à l’ATA (l’Allen Telescope Array) téléscope qui est  composé d’un champ de 42 antennes.

 

C’est la page Facebook de l’astronome américain Franck Marchis qui révèle cette information.

Si par curiosité vous décidez de parcourir cette page vous y trouverez aussi un article posté sur le site de Centauri Dreams dans lequel Jill Tarter, célèbre astronome américaine et directrice du centre de recherches du Seti Institute, confirme l’orientation de certaines des antennes en direction de l’astéroïde.

 

Oumuamua 2.jpg

 

L’objectif est de chercher à intercepter un signal dans la fameuse bande 1,1-1,9 GHz qui serait sensée prouver l’existence d’une communication spatiale extraterrestre.

 

Les premières données récoltées dans le care de cette opération sont en cours d’analyse et nous devrions en savoir un peu plus prochainement.

A suivre de près …

 



25/11/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 346 autres membres