www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

Un milliard de civilisations au sein de notre seule galaxie !

La probabilité que nous ne soyons pas les seuls êtres vivants évolués  dans l'univers vient d’acquérir encore un peu plus de crédibilité grâce aux conclusions d’une nouvelle étude qui coïncide avec les récentes découvertes planétaires de la NASA.

 

En effet, une analyse scientifique publiée récemment dans la revue « Astrobiology » (lien ici), conclue que notre galaxie (la voie lactée) compte bien plus de planètes que prévue initialement en capacité d’abriter des civilisations avancées.

Les co-auteurs de cette étude Adam Frank et Woodruff Sullivan ont analysé les récentes découvertes d'exoplanètes potentiellement habitables.

Ils ont ainsi pu reconsidérer les éléments qui permettent de déterminer les conditions d’existence  de civilisations sophistiquées dans le temps (présent, passé ou futur).

 

Le Pr Frank qui enseigne la physique et l'astronomie à l’université de Rochester déclarait au Huffington Post  "Nous avons étudié les conditions « socles » permettant à une civilisation de se constituer sur une planète compatible choisie au hasard. Nos conclusions permettent de démontrer qu’il existe une grande probabilité que de nombreuses civilisations se soient créées bien avant la notre ".

 

Il ajoute "le nombre de planètes en orbite autour de leurs étoiles et potentiellement habitables est stupéfiant. Même dans les hypothèses les plus pessimistes qu’il ne faudrait pas visiter plus de 100 milliards de planètes de ce type avant de trouver celle où une civilisation développée existerait.

En conclusion il doit exister en permanence au moins un milliard de civilisations au sein de notre seule galaxie. Certains penseront peut être que mon esprit divague pourtant il suffit d’imaginer le nombre de planètes potentiellement habitables dans l’univers pour comprendre que nous ne sommes pas les seuls êtres vivants".

 

Les travaux des Professeurs Frank et Sullivan complètent ceux de l'astronome Frank Drake (le fondateur de l'Institut SETI Search for Extraterrestrial Intelligence) qui dès 1961 avait a conçu un modèle mathématique (maintenant connu sous le nom "équation de Drake) permettant d’estimer le nombre de planètes qui pourraient abriter des civilisations avec la capacité de communiquer au-delà de leur monde (plus d'informations ici)

 

La nouvelle équation permet cette fois de déterminer le nombre de ces civilisations en capacité d'exister dans notre galaxie mais cette fois au cours de toute l'histoire de l'univers.

 

Pour précision, les variables qui sont prises en considération pour obtenir ces résultats tiennent compte :

• Du taux de formation des étoiles disposant de planètes adaptées à la vie.

• Du nombre de ces étoiles disposant  de systèmes planétaires.

• Du nombre de ces planètes disposant d’environnements adaptés.

• Du nombre de ces planètes où la vie se serait développée.

• Du nombre de ces planètes ou une vie intelligente se serait développée.

• Du nombre de ces formes de vie en capacité de produire une technologie telle que des signaux radio.

 

équation image.jpg

 

Dans la nouvelle étude l’on peut lire les progrès récents en matière d’études des exoplanètes permettent dorénavant de revoir à la hausse les conclusions de l'équation de Drake.

 

Les deux scientifiques y abordent ce qu'ils appellent «la fréquence cosmique des espèces technologiques."

Ils expliquent "que nous aurons du mal à communiquer avec une civilisation âgée de seulement 10 000 ans comme la notre.

 

Pour autant, cela n'empêchera pas certaines d'entre elles de déjà exister ou d'apparaitre et de perdurer alors même que la notre sera éteinte depuis longtemps".

 

La recherche de signaux extraterrestres est en cours depuis des décennies il convient pourtant de ne pas trop attendre de ce type d’opération qui devrait prendre bien plus de temps que prévu avant de s’avérer positive.

 

Ils indiquent "nous avons initié cette recherche depuis quelques décennies seulement alors même que notre Galaxie présente une taille si gigantesque que nos esprits humains ont encore du mal à la comprendre.

 

Imaginez donc le temps qu’il faudra pour tout analyser. Ne soyons pas trop pressés et prenons le temps de bien faire les choses".

 


 

Source - alien-ufo-sightings.com - lien ici

 

 

 



04/08/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 339 autres membres