www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

Oumuamua - Le mystère demeure autour de l’astéroïde qui nous vient d’un autre système sidéral

Oumuamua 1.jpg

 

Récemment détecté (c'était le 19 Octobre 2017) on savait déjà que ce planétoïde dispose d’une forme exceptionnelle qui rappelle celle d’un cigare, mais voilà maintenant que ce couleur intrigue elle aussi.

 

L’astéroïde est en effet d’une couleur tirant vers le rouge ce qui est anormal et ce qui intrigue particulièrement les scientifiques.

 

C'est pourquoi de nombreux chercheurs apportent dorénavant leur contribution à l’étude de cet énigmatique messager (Oumuamua en Hawaïen).

 

L’étude de sa lumière, indique en effet qu’il doit contenir une grande quantité de métal mais aussi de la matière organique.

 

Parallèlement, il n’est pas entouré de poussières ou de gaz comme le serait une comète.

 

Alors de quoi s’agit-il ?

 

Certains chercheurs tels que le professeur Avi Loeb qui œuvre au Centre d’astrophysique d’Harvard, vont jusqu’à se demander s’il n’aurait pas pu être envoyé par une civilisation extra-terrestre.

 

Dans ce cadre, Andrew Siemion, de l’Université de Californie à Berkeley indique « Le plus probable, c’est qu’Oumuamua est un astéroïde, éjecté de son étoile hôte lors d’événements chaotiques il y a des milliards d’années et qui s’est retrouvé par hasard dans notre système solaire. Mais il y a d’autres hypothèses si fantastiques qu’elles méritent aussi d’être étudiées».

 

Pas de signaux artificiels pour l'instant ...

 

Mercredi 13 Décembre 2017, le radiotélescope de Green Bank installé en Virginie Occidentale aux USA a été  orienté sur Oumuamua dans l’objectif d’essayer de savoir si cet objet ne pourrait être le fruit d’une civilisation lointaine.

 

Cette étude est conduite sous l’égide du programme de recherche privé Breakthrough Listen, dédié à la recherche de signes d’intelligence extraterrestre. Doté de 100 millions de dollars, il est financé par le milliardaire russe Yuri Milner et soutenu par le célèbre astrophysicien britannique Stephen Hawking.

 

Les premières conclusions n’ont pour l’heure pas mis en évidence d’éventuels signaux artificiels mais la surveillance et les analyses des données continuent.

 

Source - www.ouest-france.fr - lien  ici

 



15/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 352 autres membres