www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

Europe - Un autre satellite de Jupiter qui pourrait bien accueillir le vie

Il est impossible de conclure à la série d'articles qui traitaient de la vie extraterrestre dans le système solaire sans aborder la cas d'Europe ce satellite de Jupiter découvert par Galilée et Marius en 1610.

jupiter_europa.jpg Europe est le sixième plus grand satellite du système solaire et le deuxième plus grand de Jupiter.

 

Europe est légèrement plus petite que la Lune son diamètre est de 3138 km. Son orbite est située à 670 900 km de Jupiter.

Ce satellite possède un mince atmosphère composée principalement de dioxygène, la température n'y dépasse pas les -150°C.

Europe est principalement composé de roches silicatées. Néanmoins contrairement à Io (un autre satellite de Jupiter) Europe dispose d'une fine couche extérieure de glace.

De récentes données indiquent qu'Europe dispose d'une structure de couches internes avec certainement un noyau métallique au milieu.

Quand on regarde Europe plusieurs éléments sont frappants.

En premier lieu la surface de glace qui le recouvre est pratiquement lisse ou du moins elle ne comporte que très peu de traces d'impacts et presque pas de reliefs ce qui laisse penser qu'elle est relativement jeune et active (elle doit donc se renouveler).

En second lieu la surface glacée d'Europe comporte des stries qui parcourent pratiquement toute sa surface. Ces éléments sont certainement liés à une activité volcanique.

C'est Galilée le premier qui a découvert qu'Europe possède un faible champ magnétique.

C'était la premier des éléments qui laissent penser que ce satellite de Jupiter dispose d'un océan salé.

Dernièrement Hubble a permis de constater qu'Europe dispose de gigantesques geysers qui propulsent de l'eau liquide jusqu'à 100 km d'altitude

Voilà qui conforte le communauté des scientifiques qui pense que l'existence de cet océan serait possible grâce à la force des marées qui compresse et étire sa surface sous l'influence gravitationnelle de Jupiter, libérant de l'énergie sous forme de chaleur.

Il pourrait descendre à 150 km de profondeur. Ainsi malgré sa petite taille Europe, pourrait contenir entre deux et trois fois plus d'eau que sur Terre.

Europe 2.jpg

Des microbes, des algues, ou des formes de vie plus complexes ont-elles pu s'y développer ?

C'est une hypothèse que la Nasa prend particulièrement au sérieux au point de commencer à réunir les éléments qui permettront de lancer une mission vers Europe.

De quoi s'agira t'il ?

Deux hypothèses doivent être envisagées :

- soit la Nasa pourra envoyer sur Europe un ensemble d'équipements qui permettront de creuser la surface glacée du satellite afin de prélever et d'analyser l'eau de l'océan qui existe en dessous à la recherche de bactéries extrémophiles qui pourraient s'y trouver (comme sur Terre sous le lac Vostok en Russie).

- Soit le module envoyé sur Europe pourrait sans creuser la glace se contenter d'analyser les molécules organiques qui retombent sur Europe après avoir été éjectées par les geysers. C'est la solution la moins couteuse et la plus rapide à mettre en place.

 

 

Décidément la vie dans l'espace pourrait être bien plus proche de la Terre qu'on ne le pensait au départ.



29/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 331 autres membres