www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

Etude du phénomène - Ovnis et nucléaire, une corrélation de bon augure ?

alien_nucléaire.jpg

 

L'humanité s'est orientée vers le nucléaire dans la plus grande clandestinité. Les mensonges ou les dissimulations qui concernent le domaine de l'atome durent depuis des décennies maintenant.

 

Dès la mise en œuvre du fameux projet "Manhattan" qui permettra de générer les premières bombes atomiques en 1945, les mystifications se sont multipliées afin de nous cacher la véritable incidence de cette technologie sur notre planète et son environnement.

 

Même si le phénomène ovni n'a pas attendu 1945 pour voir le jour, il est important de relever la corrélation qui existe entre la mise en œuvre de la technologie nucléaire et l'activité ovni.

 

 

Quel rapport ?

 

Certainement la curiosité avec laquelle nous agissons vis à vis du nucléaire. Car Il faut avouer qu'à bien y regarder, l'humain quand il manipule cette énergie ressemble à un enfant qui jouerait avec des allumettes dans un champs de paille.

 

Dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres, l'humain fait preuve de quelques "qualités" qui ne peuvent passer inaperçues à nos voisins de l'espace.

 

Est-il si fréquent de pouvoir observer une espèce qui pour quelques morceaux de papiers, quelques bouts de métaux brillants, quelques zones magnétiques figurant des zéros derrières un chiffre, n'hésite pas à mentir à ses prochains tout en contaminant son monde pour des milliers d'années.

 

Car quand elle manipule le nucléaire, notre espèces condamne sa descendance à vivre avec un fardeau écologique qu'il faudra prendre en charge (ou subir) des milliers d'années.

 

Parallèlement, créer une arme basée sur une réaction atomique en chaine dont on ne savait même pas si elle allait prendre fin avant de l'expérimenter concrètement c'est un peu risqué non ?

 

Pour reprendre sous une forme différente un adage bien connu, on peut dire que la science est quelque chose de bien trop sérieuse pour ne la confier qu'aux scientifiques. Les ufologues ne le savent que trop. Le nucléaire en est une nouvelle preuve.

 

Depuis quand constate t'on cette corrélation ?

 

D'anciens militaires de l'US Air Force et de la Royal Air Force affirment que depuis plus de 60 ans des ovnis survolent des bases militaires qui disposent d'armes nucléaires (voir vidéo au bas de la page).

 

Pour preuve, notons que le complexe de Los Alamos fut au centre des manifestations d’ovnis.

Entre 1947 et 1952, on a dénombré 37 observations d’ovnis au-dessus des périmètres du complexe de Oak Ridge et de la base de Clarksville qui étaient des hauts lieux de la recherche nucléaire.

Un mémorandum confidentiel daté du 2 décembre 1952 rédigé par H. Marshall Chadwell (assistant directeur de la recherche scientifique de la CIA au directeur de l’agence centrale de renseignement Walter Bedell Smith) expliquait que "les observations d’engins non-identifiés volant à haute altitude et se déplaçant à grande vitesse dans le voisinage des principales installations de défense américaines ne sont ni attribuables à des phénomènes naturels ni à des engins connus".

 

Parallèlement, le fameux incident du “crash de Roswell” ne s'est il pas déroulé à proximité du "Roswell Army Air Field" qui abritait à l'époque la seule et unique escadrille de bombardiers atomiques au monde, la 509th Bomb Group.

 

De son coté, le professeur Donald Johnson a a créé une base de données regroupant plus de 150 000 rapports dénommée UFOCAT.

Il a ainsi pu analyser la fréquence des phénomènes liés aux ovnis entre 1945 et 2001 en tenant compte de la distribution géographique des installations nucléaires sur le territoire des Etats-Unis.

Il a fini par conclure que les résultats suggèrent une corrélation très significative entre la présence d’installations nucléaires et la fréquence d’observations d’ovnis ou les rencontres rapprochées avec des extraterrestres (étude en lien ici).

 

Quelques incidents marquants :

 

Un missile nucléaire de test pulvérisé en 1964.

Le 15 septembre 1964, à La Vandenberg Air Force Base qui est une base militaire américaine située dans le comté de Santa Barbara, en Californie, le lieutenant Robert Jacobs filme le tir d’une fusée Atlas F et transmet le film pour développement. Le lendemain, le major F.J. Mansmann le convoque. Le film réalisé la veille est analysé. On peut y voir la fusée, qui était équipée d’une ogive nucléaire factice, décoller et poursuivre normalement sa course jusqu'à ce qu'un objet volant non identifié et ne tire un rayon lumineux sur l’ogive à quatre reprises afin de la détruire.

M Jacobs ne livrera l'information qu'en 1982 au terme de sa carrière militaire. Son récit sera confirmé  par le major Mansmann, alors retraité. Il déclara " l’histoire racontée par Robert Jacobs est authentique. Deux agents du gouvernement ont confisqué la pellicule et l’ont emportée. Je reçus ensuite l’ordre de mon responsable hiérarchique de considérer cet incident comme top secret".

 

Des missiles intercontinentaux mis hors service en 1967.

Les faits se déroulèrent à la Malmstrom Air Force Base qui est une base de l'United States Air Force située dans le Montana. Cette base abrite le 341st Missile Wing du Global Strike Command.

Le 16 mars 1967, le lieutenant Robert Salas qui est de service est informé que d’étranges lumières sont observées dans le ciel. Parallèlement, un incident est signalé sur l’un des silos de missiles. En quelques secondes, huit missiles intercontinentaux sont déclarés hors service. On lui rapporte ensuite que des militaire sont légèrement blessé alors qu'ils cherchaient à d’un OVNI rougeoyant en forme de soucoupe qui se trouvait à proximité directe de la base.

Quand il s'exprime au sujet de cet évènement, M Salas explique "J’ai toujours eu le sentiment que cet objet nous avait envoyé une sorte de message au sujet de nos armes nucléaires. C’était une démonstration de force, sans nul doute pour nous montrer que nous sommes observés de près. Le public a le droit de savoir. Il est temps de dire qu’une partie de nos missiles intercontinentaux ont été rendus hors service pendant que des OVNIs étaient observés dans les parages par des témoins on ne peut plus crédibles. L’Air Force continue de démentir que ce phénomène a été à l’origine de la panne survenue sur nos missiles. Pourtant c’est faux et le public mérite tout simplement de connaître la vérité » .

Notons que la Malmstrom AFB sera à nouveau touchée par de nouvelles apparitions d’ovnis dans le cadre d’une vague de grande ampleur qui concernera plusieurs bases entre le 27 octobre et le 11 novembre 1975.

 

Interventions contre des armes nucléaires en 1980.

Bentwaters fut le lieu de ces évènements entre le 27 et le 30 décembre 1980. C'est une ancienne base aérienne de l'United States Air Force en Angleterre, maintenant connu sous le nom Bentwaters Parks. La base est située 50 Km de Londres.

Dans un rapport officiel, le lieutenant-colonel Charles Halt décrit des objets qui tiraient des rayons en direction du sol.

Nick Pope, à l'époque responsable du bureau d’enquête officiel de la reine d'Angleterre au sujet des ovnis, fut informé que ces rayons visaient précisément les entrepôts d’armes nucléaires de Woodbridge. Cette intervention fut confirmée par l’enquêteur Peter Robbins qui nota que «"les objets volant non identifiés ont tiré des rayons lumineux sur les bunkers stockant des ogives nucléaires".

L’affaire commençant à se répandre dans la presse, le ministère de la Défense britannique prit l’initiative de publier une "Defensive Press Line" dont l'objectif était d'expliquer que cet incident ne présentait  aucun problème de sécurité nationale.

 

Un ovni au dessus de Tchernobyl le jour de l'incident de 1986

Le 26 avril 1986 la centrale nucléaire de Tchernobyl dans l’ex-union soviétique a explosée en provoquant l’émission dans l'atmosphère de tonnes de matières radioactives.

Mais cette explosion aurait pu être bien plus grave encore si une réaction en chaine s'était activée via explosion des quelques 180 tonnes d’uranium enrichi qui se trouvaient sur le site.

Bien des théories circulent pour expliquer comment une telle catastrophe fut évitée. L’une d’entre elles explique qu’il y aurait eu une aide de la part d’un ovni. En effet, quand la catastrophe s’est déclenchée, des témoins ont vu un étrange objet volant planer au-dessus du quatrième réacteur de la centrale nucléaire. Des centaines de personnes ont aperçurent ensuite l’objet y stationner pendant six heures.

Le témoignage de Mikaïl Varitsky : « Nous avons vu une boule de feu de six à huit mètres de diamètre qui évoluait lentement dans le ciel. Lorsqu’elle fut à quelques mètres du quatrième réacteur, deux rayons de lumière pourpre s’allongèrent vers le réacteur. Tout ceci dura environ trois minutes. Ensuite, les lumières de l’objet s’éteignirent et il s’éloigna en direction Nord-Ouest. Par la suite, le niveau des réacteurs a décru jusqu’à être quatre fois moins puissant, ce qui a probablement évité l’explosion nucléaire".

Tchernobyl.jpg

Une centrale nucléaire Japonaise surveillée de près depuis 2011.

Chacun se souviendra de la catastrophe de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon qui fût ravagée par un tsunami le 11 mars 2011. Cette catastrophe écologique fût suivie par l'observation de nombreux ovnis qui semblaient porter un véritable intérêt à ce site dont émanait une radioactivité incroyablement élevée qui a contaminé la nature environnante pour des milliers d'années. Les témoignages vidéo ne manquent pas. Cous pourrez consulter certains d'entre eux au bas de la page.

 

 

Mais pourquoi les ovnis s'intéressent ils au nucléaire ?

 

Les raisons d'un tel intérêt pourraient être multiples.

Néanmoins, les phénomènes constatés  surviennent généralement au cours de périodes charnières, marquées par de graves tensions internationales (comme le fût la guerre froide par exemple) ou dans le cas de fortes crises environnementales.

 

 

Des exemples ?

 

La grande vague d'ovni que l'on connait en Europe en 1954 et en particulier en France et en Italie, se déroule alors que cette même année correspond à l'année ou le danger d'une attaque nucléaire russe était à son maximum. Une directive du conseil national de sécurité (NSC-68) rédigée par Paul Nitze, éminent spécialiste en stratégie nucléaire en témoigne.

 

1957 marque une importante vague d'observations d'ovnis aux Etats-Unis. Cette année est justement marquée par des essais réussis par l'URSS de missiles intercontinentaux dans le Pacifique à des ( 4 octobre 1957). Cette même année le premier satellite artificiel (spoutnik) sera lancé.

 

La vague de 1973 survient alors que les troupes égyptiennes franchissent le canal de Suez, le 6 octobre. Au même moment, l'armée syrienne, avec l'aide d'unités irakiennes, pénètre dans la zone d'occupation israélienne du Golan. La tension internationale est alors à son comble.

 

Les impressionnantes vagues d'Ovnis de 1989-1991, qui touchent la Belgique, la Russie, le Canada, ainsi que certaines parties des Etats-Unis coïncident avec une période critique de l'histoire, riche en bouleversements. On se souviendra de l'effondrement du bloc de l'Est, symbolisé par la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989. Le démantèlement de l'URSS secouera l'échiquier politique de nombreux pays. Alors que l'opinion publique, incrédule, assiste à ces évènements, les Etats-Unis envahissent Panama avant d'intervenir en Irak, au début de l'année 1991. Rarement autant de crises se sont concentrées sur une période si courte, coïncident avec d'intenses manifestations d'OVNIs d'un continent à l'autre.

La fin de la guerre froide n'a pas modifié les paramètres de l'interventionnisme OVNI. Les crises, les tensions et menaces écologiques subsistent.

 

 

Alors des voisins de l'espace viennent ils assister à notre autodestruction ? ou au contraire viennent ils nous aider ?

 

Le mystère reste entier et l'avenir nous le dira mais il y a de fortes chances que le mauvais exemple que nous donnons au travers de notre activité nucléaire ne soit pas source à générer des rapports amicaux avec nous.

 

Je n'ose conclure cette présentation sans vous recommander de visiter le site www.ovnis-direct.com qui proposait en Octobre 2015 une documentation très complète réalisée autour d'une étude française qui confirme le lien OVNI/nucléaire (lien ici)

 

 

Je vous laisse enfin la possibilité de consulter ci-dessous quelques documents vidéos qui viennent étayer les arguments figurant dans cet article :

 

Vidéo de la conférence de presse du 27 septembre 2010 traitant de la corrélation ovnis / nucléaire donnée par sept officiers à la retraite au "National Press Club de Washington" et retransmise sur CNN.

 

 

 

Des ovnis filmés au dessus de centrales nucléaires (dont Tchernobyl).

 

 

 

Des ovnis filmés au dessus de la centrale de Fukushima au Japon.

 

26 Mars 2011

 

 

12 avril 2011

 

 

 

Sources :

 

www.ufoevidence.org - lien ici 

 

www.forum-ovni-ufologie.com lien ici  



21/12/2015
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 322 autres membres