www.parlons-ovni.fr

www.parlons-ovni.fr

Afrique du Sud - Un ovni abattu au dessus du Kalahari en 1989 ?

Les personnes qui s'intéressent au phénomène ovni connaissent couramment l’affaire de Roswell.

Pour mémoire elle concerne le crash au sol en juillet 1947, près de Roswell au Nouveau-Mexique (USA) , de ce qui est présenté selon les versions comme un ballon-sonde ou comme un objet volant non identifié.

Cet événement représente généralement l'un des éléments les plus probants de la visite de la Terre par une civilisation extraterrestre.

Elle est aussi synonyme de récupération par les humains d'éléments d'une technologie extraterrestre et est l'un des éléments fondateur de la théorie du complot.

 

Pourtant, peu de personnes savent que des éléments identiques à cet événement sont rapportés à divers autres points de notre planète.

 "Parlons-ovni" a donc décidé de vous présenter régulièrement au travers de ses articles les récits relatifs à ces évènements.

Merci à vous fidèles internautes de compléter nos discours si nécessaire et de donner votre avis, c'est ce qui nous fera tous avancer.

 

Commençons donc par aborder un incident type "Roswell" assez récent.

Celui que nous allons détailler aujourd'hui s'est déroulé en Afrique du Sud en 1989.

Tout commence le 7 mai 1989 à 13 heures 45 lorsqu'une frégate de la Marine des Etats-Unis qui se trouve dans l'Atlantique informe par radio la base navale Sud Africaine de Cap-Town que ce qui semble être des objets volants non identifiés se dirigent vers le continent africain.

A 13 heures 52 les vaisseaux signalés entrent effectivement dans l'espace aérien de l'Afrique du Sud.

La base aérienne de Walhalla est à son tour contactée. Deux avions de chasse (des Mirages) sont dépêchés avec pour mission d'identifier les appareils qui viennent de pénétrer en Afrique du Sud et éventuellement de les intercepter.

 

Très rapidement le chef d'escadron signale qu'un contact visuel est établi, puis qu'il s'agit d'objets inconnus. Il précise ensuite que les ovnis sont à porté de tir.

Il reçoit alors l'ordre d'ouvrir le feu en utilisant deux canons à laser expérimentaux qui équipent les mirages (Thor 2 - pour ceux qui douteraient de l'existence de telles armes voir ici). 

Un des ovnis est touché, le pilote signale que l'objet émet des éclairs aveuglants et qu'il semble commencer à vaciller mais qu'il continu tout de même à se déplacer vers le nord.

Ensuite l'ovni perd de l'altitude, il plonge ensuite vers le sol à un angle d'environ 25° degrés et se crash dans le désert du Kalahari à 80 km au nord de la frontière avec le Botswana.

Le chef d'escadron est alors chargé de patrouiller autour de la zone de crash dans l'attente de l'arrivée d'une équipe d'agents du renseignement des Forces aériennes et de personnels médicaux et techniques.

Une fois sur les lieux le groupe se met au travail.

Il trouve :

- un cratère de près de 150 mètres de diamètre et d'environ 12 mètres de

- un objet en forme de disque de couleur acier argenté couché sur des bords du cratère

- un ensemble de sable et de roche autour de l'objet qui ont fusionnés en raison du dégagement d'une chaleur intense.

 

Il faut signaler que le premier des hélicoptères qui est arrivé sur les lieux aurait connu des problèmes moteur et se serait lui aussi écrasé provoquant la mort de cinq membres de son équipage.

D'autre problèmes auraient aussi été signalés pour les véhicules à moteur qui cherchaient à s'approcher de l'engin en raison d'un champ électromagnétique intense qui en émanait.

 

Il aurait été nécessaire de recouvrir la surface du disque de résine de polymère afin de neutraliser son champ magnétique ce qui permettra ensuite de le déplacer.

 

Malgré la rudesse de l'atterrissage l'objet est retrouvé pratiquement complet.

Le même jour, après le traitement de sa coque, il est transféré à une base secrète de l'armée de l'air sud-africaine et le lieu de l'accident est camouflé avec du sable et de rochers.

Une fois arrivé sur la base, le disque fait l'objet d'une inspection qui permet de déterminer que :

- son diamètre est d'environ 18 mètres

- sa hauteur est proche des 9 mètres

- son poids est proche des 50 tonnes.

 

Il est ensuite décidé d'inspecter l'intérieur de l'objet, compte tenu qu'il a été endommagé sur l'un de ses cotés on commence par ce point. On y découvre une sorte de trappe qui est ouverte.

Deux êtres d'aspect humanoïdes vêtus d'un en costumes gris moulants s'en extirpent.

Au terme de plusieurs heures les équipes humaines auraient réussi à communiquer avec ces aliens qui furent transportés vers un centre médical.

Les créatures étaient de petite taille (1,22 à 1,37 mètres) et paraissaient semblables en apparence aux créatures de Roswell

En raison de leur comportement agressif, aucun échantillon de sang ou de tissus ne pourra être prélevé. Il est même rapporté que l'un des humanoïdes attaquera un médecin lui infligeant de profondes griffures sur le visage.

Tous les aliments proposés furent refusés.

Il a été rapporté que l'un des extraterrestres était grièvement blessé et qu'il finira par décéder.

L'engin et les extraterrestres furent ensuite transférés aux USA.

L'étude menée aux USA sur l'alien survivant permettra de fixer plusieurs hypothèses dont l'une autorisera  de penser qu'à l'image des plantes il disposait d'un organisme réalisant une sorte de photosynthèse et la seconde qu'il communiquait via télépathie.

Aucune communication ne sera possible avec l'être survivant, il ne réagira à aucun stimuli.

On perd ensuite la trace de l'engin et de l'extraterrestre.

Un photo de l'ovni
image ovni.jpg

sources :

http://j_kidd.tripod.com/b/65.html

http://www.esoreiter.ru/index.php?id=0314/ohota_na_nlo_v_yzhnoj_afrike.htm&dat=news&list=03.2014

http://youparanormal.over-blog.com/un-crash-en-afrique-du-sud



19/03/2014
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 326 autres membres